Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 10:46
Saint-Valentin … Saint-Valentin ...mais qui était Valentin ? Etc.



Avant d'offrir de belles roses rouges au kérosène, on peut cherccher à savoir qui était le fameux Valentin.

Une rapide recherche wikipédia ne donne aucune trace d'un quelconque saint des amoureux au début de l'église chrétienne ni de rien qui y ressemblerait dans l'antiquité païenne.

« 
L'origine réelle de cette fête est attestée au xive siècle dans la Grande-Bretagne encore catholique où le jour de la Saint-Valentin du 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l'on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'apparier. Restée vivace dans le monde anglo-saxon, comme Halloween, cette fête s'est ensuite répandue à travers le continent à une époque récente ».

Bon de là à acheter des roses rouges qui sentent le kérosène ...

L'amour, c'est toute l'année.

Pour illustrer ça, « 
Le Cantique des Cantiques » (et « Les histoires d'a- … les histoires d'amour finissent mal en-gé-né-ral » https://www.youtube.com/watch?v=zLnHpe_drSU) :

« LE CANTIQUE DES CANTIQUES partie)

1 - Qu'il me baise des baisers de sa bouche!

Car ton amour vaut mieux que le vin,

Tes parfums ont une odeur suave;

Ton nom est un parfum qui se répand;

C'est pourquoi les jeunes filles t'aiment.

Entraîne-moi après toi!

Nous courrons!

Le roi m'introduit dans ses appartements...

Nous nous égaierons, nous nous réjouirons à cause de toi;

Nous célébrerons ton amour plus que le vin.

C'est avec raison que l'on t'aime.

Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem,

Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon.

Ne prenez pas garde à mon teint noir:

C'est le soleil qui m'a brûlée.

Les fils de ma mère se sont irrités contre moi,

Ils m'ont faite gardienne des vignes.

Ma vigne, à moi, je ne l'ai pas gardée.

Dis-moi, ô toi que mon cœur aime,

Où tu fais paître tes brebis,

Où tu les fais reposer à midi;

Car pourquoi serais-je comme une égarée

Près des troupeaux de tes compagnons?

Si tu ne le sais pas, ô la plus belle des femmes,

Sors sur les traces des brebis,

Et fais paître tes chevreaux

Près des demeures des bergers.

A ma jument qu'on attelle aux chars de Pharaon

Je te compare, ô mon amie.

Tes joues sont belles au milieu des colliers,

Ton cou est beau au milieu des rangées de perles.

Nous te ferons des colliers d'or,

Avec des points d'argent.

Tandis que le roi est dans son entourage,

Mon nard exhale son parfum.

Mon bien-aimé est pour moi un bouquet de myrrhe,

Qui repose entre mes seins.

Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troëne

Des vignes d'En-Guédi.

Que tu es belle, mon amie, que tu es belle!

Tes yeux sont des colombes.

Que tu es beau, mon bien-aimé, que tu es aimable!

Notre lit, c'est la verdure.

Les solives de nos maisons sont des cèdres,

Nos lambris sont des cyprès.

2 - Je suis un narcisse de Saron,

Un lis des vallées.

Comme un lis au milieu des épines,

Telle est mon amie parmi les jeunes filles.

Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt,

Tel est mon bien-aimé parmi les jeunes hommes.

J'ai désiré m'asseoir à son ombre,

Et son fruit est doux à mon palais.

Il m'a fait entrer dans la maison du vin;

Et la bannière qu'il déploie sur moi, c'est l'amour.

Soutenez-moi avec des gâteaux de raisins,

Fortifiez-moi avec des pommes;

Car je suis malade d'amour.

Que sa main gauche soit sous ma tête,

Et que sa droite m'embrasse!

Je vous en conjure, filles de Jérusalem,

Par les gazelles et les biches des champs,

Ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour,

Avant qu'elle le veuille.

C'est la voix de mon bien-aimé!

Le voici, il vient,

Sautant sur les montagnes,

Bondissant sur les collines.

Mon bien-aimé est semblable à la gazelle

Ou au faon des biches.

Le voici, il est derrière notre mur,

Il regarde par la fenêtre,

Il regarde par le treillis.

Mon bien-aimé parle et me dit:

Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

Car voici, l'hiver est passé;

La pluie a cessé, elle s'en est allée.

Les fleurs paraissent sur la terre,

Le temps de chanter est arrivé,

Et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.

Le figuier embaume ses fruits,

Et les vignes en fleur exhalent leur parfum.

Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher,

Qui te caches dans les parois escarpées,

Fais-moi voir ta figure,

Fais-moi entendre ta voix;

Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

Prenez-nous les renards,

Les petits renards qui ravagent les vignes;

Car nos vignes sont en fleur.

Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui;

Il fait paître son troupeau parmi les lis.

Avant que le jour se rafraîchisse,

Et que les ombres fuient,

Reviens!... sois semblable, mon bien-aimé,

A la gazelle ou au faon des biches,

Sur les montagnes qui nous séparent.

... »



Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert
commenter cet article

commentaires