Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 12:27
Pour l'interdiction d'exploiter les combustibles fossiles en mer :12 associations écrivent à S. Royal

Douze organisations de la société civile demandent à Ségolène Royal de geler définitivement l’exploitation des combustibles fossiles en haute mer. Le mercredi 22 février, les représentants de 12 organisations de la société civile publient une lettre ouverte à Ségolène Royal, lui demandant de geler définitivement l'exploitation des combustibles fossiles dans les eaux territoriales françaises.

« ll y a presqu’un an, Mme Ségolène Royal annonçait un moratoire sur les forages en mer Méditerranée, comme réponse directe aux revendications du millier d’activistes climat qui avaient bloqué le Sommet MCEDD sur l'exploitation d'hydrocarbures en haute-mer, véritable contre-COP21 qui devait se tenir à Pau, puis annonçait sa volonté de l'étendre à l'ensemble des eaux territoriales françaises », rappelle Txetx Etcheverry du mouvement basque Bizi!.

Le collectif d'organisations à l’origine des mobilisations de Pau l’an passé demande désormais à la Ministre de l'environnement, de la mer et de l'énergie de « passer à l'étape suivante » en commençant par geler les permis de la façade Atlantique.

Olivier Dubuquoy, de Nation Océan, souligne les conséquences dévastatrices de l’exploitation des hydrocarbures en haute mer : “au-delà de l’effet catastrophique que pourrait avoir une marée noire sur les écosystèmes des différentes zones convoitées par les pétroliers, nous sommes certains que l’exploitation de ces gisements accentuerait lourdement le réchauffement climatique”.

Geler définitivement l’exploitation des fossiles en mer est doublement important. Les réserves de combustibles fossiles actuellement exploitées sont suffisamment grandes pour nous faire sortir de la trajectoire des 2°C de réchauffement. "Exploiter de nouveau gisements est donc incompatible avec les engagements pris lors de la COP21. La France, qui a joué un rôle moteur pour l'adoption de l'Accord de Paris doit donc faire preuve d'exemplarité, a fortiori au moment où un climato-sceptique occupe la Maison Blanche”, ajoute Clémence Dubois, chargée de mission « Zéro Fossile » pour 350.org.

Les signataires de la lettre ouverte à Ségolène Royal :

Jacques Beall, Surfrider Foundation Europe
Maxime Combes, Attac
Florent Compain, Amis de la Terre
Olivier Dubuquoy, Nation Océan
Fanny Delahalle, Alternatiba
Nicolas Haeringer, 350.org
Txetx Etcheverry, Bizi
Jean-François Julliard, Greenpeace
Cécile Marchand, ANV-COP21
Laura Morosini, Chrétiens Unis pour la Terre
Pierre Perbos, président du Réseau Action Climat
FNE


Le texte de la lettre ouverte à Ségolène Royal, ouverte à signature ;

« Madame la Ministre,
En avril dernier, vous avez décidé d'un "moratoire immédiat sur la recherche d'hydrocarbures en Méditerranée française", gel que vous avez publiquement annoncé vouloir étendre à l’ensemble des eaux françaises pour tous les nouveaux permis.
Cette annonce précurseuse représente une étape décisive de la transcription concrète de l'Accord de Paris dans les politiques françaises. Geler le développement des projets d'extraction de combustibles fossiles est en effet indispensable pour respecter les objectifs adoptés à l'issue de la COP21.
Les gisements de gaz et de pétrole actuellement exploités sont suffisamment grands pour nous faire sortir de la trajectoire des 1,5°C de réchauffement climatique - et si nous exploitons de surcroît tout le charbon des mines actuellement en production, nous dépasserons largement les 2°C.
Il est désormais indispensable de passer à l'étape suivante, de s’assurer que votre engagement personnel puisse s’appliquer à celui ou à celle qui vous succèdera et de geler définitivement l'accord de nouveaux permis d'exploration comme d'exploitation dans l'ensemble des eaux françaises. Pour débuter ce processus il faut élargir le moratoire à la côte Atlantique et à la Guyane et abroger les permis Parentis Maritime[1], Parentis Maritime Sud[2], Marges du Finistère[3] ainsi que PER UDO[4] et PER SHELF[5].
L'élection de Donald Trump s'annonce catastrophique sur le plan de la lutte contre le réchauffement climatique, à un moment où nous ne pouvons pourtant plus nous permettre d'attendre. Comme il l'avait annoncé, ses toutes premières décisions constituent un retour en arrière brutal - qu'il s'agisse d'autoriser le développement d'oléoducs ou de remettre en cause les engagements de la COP21.
Le rôle des dirigeants du monde entier les plus attachés à la lutte contre le réchauffement climatique est donc désormais de "compenser politiquement" l'absence de volontarisme des dirigeants les plus rétrogrades.
La France n'est malheureusement pas à l'abri de la victoire de personnalités politiques aussi rétrogrades que Trump, y compris en matière climatique. Il est donc indispensable de mettre à profit les mois qui restent pour s'assurer que, quel que soit le résultat des élections présidentielle puis législatives, la France reste un pays moteur de la lutte contre le réchauffement climatique.
Il s'agit en outre d'une manière très concrète de transcrire la résolution pour une "société bas-carbone" adoptée par l'Assemblée nationale "encourageant les investisseurs institutionnels, les entreprises, notamment celles dont l’État est actionnaire, et les collectivités territoriales à cesser d’investir dans les énergies fossiles".
Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les plus distingués,

[1] détenu par la société HUNT OVERSEAS
[2] détenu par les sociétés RED RIO PETROLEUM et SATURN PETROLEUM
[3] détenu par la société G.T.O. LIMITED
[4] convoité par Total et Esso
[5] convoité par Total et Hardman Petroleum
»

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert
commenter cet article

commentaires