Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 11:04
Philippe Martin, la biodiversité et le bois de Romainville

FNE nous apprend – ce 8 février - que Philippe Martin sera bien le président de l’Agence Française pour la Biodiversité. Espérons qu'il se souviendra de notre projet qu'il soutenait de faire du bois de Romainville un observatoire populaire de la biodiversité. (Nous l'avions rencontré, avec Fabrice Nicolino, il y a quelques années pour le sensibiliser à la préservation de la biodiversité de la Corniche des Forts)

« Le Conseil des ministres de ce 8 février a nommé M. Philippe Martin à la présidence du Conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité.

Cette nomination devra encore être officialisée par décret, mais il ne s’agit là que d’une formalité qui viendra clore la procédure qui a débuté le 19 janvier dernier.

C'est en effet lors de sa réunion d'installation ce 19 janvier que le Conseil d’administration de l’Agence française de la biodiversité (AFB) a accepté la candidature de M. Philippe Martin.

Le candidat a dû ensuite se plier à un « grand oral » le 1er février devant les Commissions du Développement durable du Sénat et de l'Assemblée nationale.

La présidence du conseil d'administration de l'AFB fait en effet partie de la liste, fixée par la loi organique du 23 juillet 2010, des fonctions qui sont pourvues par le Président de la République après avis public des commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Signalons qu’en introduisant M. Martin devant la Commission de l’Aménagement du territoire du Sénat, le président de la Commission, M. Hervé Maurey, a taclé la ministre de l’Écologie, estimant qu’elle avait fi, du fait de son enthousiasme et son empressement à installer l’AFB, des procédures lors de la réunion du 19 janvier.

Lors de ses deux auditions, Philippe Martin a évidemment rappelé les grandes lignes des missions, du fonctionnement et de la gouvernance de l’AFB.

Mais il a surtout voulu fixer l’ambition de ce nouvel établissement : « agir de manière positive, démontrer que la biodiversité n’est pas un « empêcheur de réalisation », mais un « pourvoyeur de solutions », en même temps qu’une source d’innovation, d’activité et de bien-être ».

Il s’agit selon l’ancien ministre d’un « tâche immense et exaltante » que l'agence ne pourra assumer seule : « si elle veut réussir son ancrage sur le terrain, elle devra développer une culture de la participation en impliquant tous les acteurs concernés (…). Je m'attacherai donc à rassembler. »

Philippe Martin a répondu avec aplomb aux différents questions des sénateurs et des députés sur de nombreux points :

  • le cumul de mandat : « À partir de juin, je me consacrerai au Gers et à la présidence de l'AFB si ma candidature est acceptée » ;

  • sa rémunération : « Je ne dis pas qu'il n'y aura pas de défraiement, mais la mission est bénévole » ;

  • la place de la mer : « Centrale, car la mer est un trésor de biodiversité » ;

  • le lien avec l’Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) : « L'agence participera à cinq expérimentations avec l'ONCFS dans des départements pilotes, non pas pour une intégration des structures, mais pour un travail en commun » ;

  • les relations avec les chasseurs : « Je viens d’un département où cohabitent agriculteurs, chasseurs et défenseurs de la nature (…). Par conséquent, je jouerai pleinement mon rôle d’animateur et d’interface entre les uns et les autres » ;

  • la police de l’environnement : « S'il est certain que des pouvoirs de police doivent s'exercer, il faut aussi garantir le dialogue local, pour que les règles soient comprises et leurs difficultés aussi » ;

  • l'agence nationale et les agences régionales : « Des conventions sont prévues, il n'y aura pas de modèle unique. Des discussions s'engagent avec l'Occitanie, Paca, le Centre-Val de Loire, la Normandie » ;

  • les moyens de l’AFB : «  L’agence a les moyens budgétaires de son action (…). Des moyens humains supplémentaires ont été attribués à l’AFB. D’autre part, les moyens d’action ne sont pas uniquement budgétaires. Nous aurons le souci de bien faire les choses et de mutualiser nos actions ».

À l'issue du vote à bulletin secret dans chacune des Commissions, la candidature de M. Martin a été validée avec 23 voix pour et 17 contre.

M. Martin présidera donc officiellement la prochaine réunion du Conseil d’administration de l’AFB. Prévue le 23 février, celle-ci examinera le budget de l’Agence et devra valider plusieurs points dont les premières actions de l’AFB, son organisation territoriale et les délégations au directeur général. »

Trois articles de ce blog sur la forêt en formation de Romainville-la corniche des Forts dont la Région veut faire à grand frais une base de loisirs … :

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2017/02/les-amis-de-la-foret-de-la-corniche-des-forts-ecrivent-a-la-region.html

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/10/romainville-a-la-corniche-des-forts-ce-vendredi.html


http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-dimanche-balade-en-foret-a-romainville-117437042.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement 93 FNE
commenter cet article

commentaires