Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 18:55
Murs à pêches-EIF : le Parisien.fr rend compte de la rencontre avec J.-Ch. Nègre

L'article du parisien.fr d'aujourd'hui rendant compte de la réunion du 7 février entre le représentant du maire J.-Ch. Nègre avec le conseil de quartier et quelques associations :

« Comment protéger les Murs à pêches de Montreuil ?

Si tout le monde a le même objectif (Tout le monde ? … En paroles, mais, malheureusement, pas en actes ! Ndlr), les parties ne s’accordent pas forcément sur la manière d’y arriver (Que « les parties ne s'accordent pas », c'est le moins que l'on puisse dire ! Ndlr.) . Alors qu’une parcelle d’1,9 ha — l’ancienne usine EIF et un morceau de murs — (Le terrain de l'ancienne usine EIF, sur lequel il est légitime de réhabiliter le bâti existant est encadré par deux terrains non construits, dont l'un avec de beaux murs à pêches - dont certains viennent justement d'être détruits - et l'autre avec « la maison des murs à pêches » qui vient tout juste d'être inaugurée. Ndlr.) devrait être aménagée dans le cadre du concours Inventons la métropole du Grand Paris, le conseil de quartier et plusieurs associations s’étaient récemment fendus d’un courrier au maire. Ils lui demandaient de retirer la parcelle de l’appel à projets et d’établir une « structure de gouvernance » pour décider de l’avenir du site. Ce mardi après-midi, le conseiller municipal PCF en charge de cette question les a rencontrés dans la Maison des Murs à pêches pour répondre aux doléances et inquiétudes. Et Jean-Charles Nègre s’est voulu très clair : « Aucun mur ne sera détruit sur le site, aucun (Promesse en l'air ... Ndlr.*). Et les moyens dégagés doivent servir à rebâtir des murs. »

Ces murs, qui s’étalaient à leur apogée sur des centaines de kilomètres, représentent aujourd’hui 35 ha dont une partie classée (...et une autre qui devait l'être si le maire de l'époque - J.-P. Brard - ne s'y était opposé. Ndlr). Plusieurs parcelles ont été reprises par des associations, de même que l’ancienne usine. L’appel à projets prévoit d’y implanter de l’activité économique, agricole, culturelle et n’écarte pas la possibilité d’y bâtir des logements, au grand dam des protecteurs du patrimoine. C’est un scénario à envisager selon Jean-Charles Nègre : « Si on ne construit pas aux abords (Ce n'est pas « aux abords », mais DANS les murs à pêches. Ndlr) des Murs à pêches, nous ne trouverons pas les financements. Les subventions, le mécénat, ça ne nous mènera pas loin. Il va falloir faire un choix », argumente-t-il (Quand le pcf « joue » au Monopoly … Ndlr) préférant « des habitations qui s’intègrent dans le paysage » à « des murs qui s’écroulent en partie » (C'était le projet de Brard, projet qui avait été, à juste titre rejeté. Ndlr). Et de rappeler que la ville a déjà déboursé 100 000 € pour en remettre certains debout.

Pression des promoteurs (Ce n'est pas une raison pour y céder ! Ndlr), pollution des sols (Si la pollution rend l'exploitation agricole problématique, ce n'est pas une raison pour les bétonneurs d'en tirer argument pour dépecer l'espace des murs à pêches. Ndlr), mainmise du privé… Les sources d’inquiétudes sont nombreuses. Quid des « solutions juridiques » pour ne pas voir des bâtiments pousser à la place des arbres fruitiers ? « Il y a un plan local d’urbanisme précis pour la parcelle, c’est un garde-fou », tente de rassurer le conseiller municipal (Pourquoi alors avoir décidé officiellement de modifier ce plan pour tenir compte du projet qui serait retenu. Ndlr). Pourquoi n’avons-nous pas été consultés plus tôt et va-t-on l’être ensuite, questionne un autre riverain ? L’élu évoque la mise en place d’un « outil public d’accompagnement du projet » (Cela fait plusieurs mois que cette idée est dans l'air … Ndlr). Et assure qu’une fois le lauréat désigné, fin juillet, « un processus d’étroite concertation s’engagera » (Les citoyenNEs veulent disposer des informations dès maintenant. Ndlr).

Ce mardi également, le député (PS) Razzy Hammadi a écrit à la ministre de l’Ecologie, au président de la métropole et au préfet pour s’inquiéter « d’un aménagement qui remettrait en cause la sanctuarisation de ce site exceptionnel » (Nous publierons prochainement ce courrier. Ndlr).

Elsa Marnette  leparisien.fr »


* D'autant que comme le dit Pascal Mage responsable de l'association MAP dans un commentaire à cet article du Parisien.fr : « Mursapeches le 08 février 2017 à 0 h 35

« Aucun mur à pêches ne sera détruit » assure la ville. Quelle drôle de promesse, Monsieur Nègre le conseiller municipal, le sait très bien, puisque nous l'avons informé lors d'une réunion publique du 12 décembre qu'un linéaire d'environ de 16 mètres avait été abattu, pour pouvoir défricher le terrain et le borner dans le cadre du Grand Paris. De surcroît il doit encore exister un arrêté municipal interdisant la démolition des murs à pêches dans ce secteur pris lors d'une précédente mandature. Pascal Mage »

Les commentaires ndlr sont de Pierre Mathon.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article

commentaires