Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 14:22
Il y a un an, la galette de la Dhuys devant la (future) maison de quartier

Il y a un an, la galette de la Dhuys devant la (future) maison de quartier

Un vieil article, que nous venons de découvrir sur le net - écrit sur commande islamiste et avec des tas d'erreurs – paru en avril 2016 sur le blog « le courrier de l'atlas », nous oblige à revenir sur l'usurpation d'un local municipal situé à la Dhuys par une organisation islamiste.
.
Nous sommes désolés de faire de la pub à ce machin, mais certaines contre-vérités méritaient d'être rectifiées.

« Bagnolet - Le local de la discorde

Installée en mars 2014 dans un préfabriqué de la ville par l’ancienne municipalité, (Installée de manière parfaitement arbitraire et clientéliste par l'ancien maire en voie d'être battu par les électrices-électeurs. Rappelons qu'il n'est pas légal de la part d'une municipalité, de mettre gratuitement à la disposition d'une organisation nationale - ne comptant par ailleurs qu'un seul adhérent résidant à Bagnolet – un local – et pas un petit : plus de 300 m² ! - Par ailleurs, rappelons que le projet citoyen de quartier de créer une maison de quartier a été élaboré - collectivementil y a plus d'une douzaine d'années et qu'initialement, le maire de l'époque - Everbecq-1 - s'était engagé à donner le local situé au-dessus de l'école maternelle, qu'il a crepris son engagement et qu'il l'a mis à la disposition du « Top Rank  », qui a « retourné sa veste » et a été maintenu dans les lieux par le maire actuel Ndlr) l’association Nubienne de France (Là, c'est au moins clair, il s'agit bien d'une organisation de niveau national. Ndlr) est, depuis l’arrivée du maire socialiste, priée de quitter les lieux. (Les choses sont un peu plus compliquées : la partie communautariste « dynamique citoyenne » de la municipalité a tenté avec l'appui du ps de soutenir cette organisation. Bon, tout cela n'a duré qu'un temps, vu « l'attitude » de l'organisation nubienne, soutenue par les islamistes de Bagnolet. Ndlr) Une situation insupportable pour une association active qui se dit victime d’islamophobie de la part de certains habitants influents du quartier de la Dhuys. Samedi 9 avril se tiendra la projection du film, "Si nous avions été des statues" à 18h30 suivi d’un débat en présence d’Anne Terrasse, réalisatrice et de Frédérique Fogel, anthropologue au CNRS.

Le bras de fer dure depuis plus d’un an entre la mairie socialiste de Bagnolet et l'Association nubienne de France, installée sur la commune depuis 2004 (Seul son président habite la commune, les autres membres de cette organisation vivent dans d'autres villes de France et d'Ile de France. Ndlr). Avant 2014, la président Hussein Gamal, cadre à l’ambassade égyptienne, accueillait les nombreux membres, « 200 aujourd’hui », dans son pavillon de la commune. D’utilité publique (certainement pas, l'utilité publique est un « label » qui n'est pas distribué comme des petits pains à n'importe qui. Ndlr) , l’association « veut transmettre cette culture et la sauvegarder » autour de projections, débats, conférences mais pas seulement. Du soutien scolaire est également organisé à destination des plus jeunes. (La réalité constatée de visu par les riverains et les habitants était bien différente : l' essentiel de « l'activité » consitait à permettre à un groupe de mecs, avachis sur des canapés de regarder des matches de foot sur une télé grand écran et organiser des fêtes privées (mariages) le week-end. Ce n'est pas la minable et immorale manipulation d'un groupe d'enfants -venus d'un peu partout, d'Ile-de-France, du Nord et d'ailleurs - pour participer à une mise en scène grotesque (vidéo) qui n'aura convaincu personne. Ajoutons à ces « activités culturelles », la réparation de voitures sur la voie publique (avec huile de vidange déversée sur les troiuttoirs et la chaussée), en lien avec le garage illégal voisin de la rue du Pinacle … NDLR)

En mars 2014, l’ancien maire de la commune leur accorde un local via un bail précaire d’un an, « une convention d’occupation précaire signée une semaine avant la tenue des élections » nous précise la nouvelle municipalité. Ce préfabriqué situé dans le quartier de la Dhuys, était laissé à l’abandon depuis des années. « Nous nous sommes occupés de faire tous les travaux » nous explique Hussein Gamal, « nous en avons eu pour 50.000 euros de notre poche, il fallait refaire toutes les fondations, c’était une ruine ». (Veulent-ils parler du détournement de l'eau du local municipal vers le garage illégal ami de la rue du Pinacle qu'ils ont effectué à partir de la cuisine du local en faisant un trou dan le mur  et courir un tuyau ? Ndlr)

Une remise à neuf qui ne passe pas inaperçue dans le quartier. Pierre Mathon, ancien élu  sur la ville, et sa compagne Hélène Zanier, qui tiennent un blog, "Bagnolet en Vert", écrivent un courrier au maire pour demander de récupérer les locaux afin d’y installer une maison de quartier. En septembre 2014, l’association Nubienne reçoit un courrier leur demandant de quitter les locaux, « en septembre alors que le local leur était à eux jusqu’en mars 2015 » s’étonne Youcef Brakni du collectif contre l’expulsion des Nubiens à Bagnolet, « avant il n’y avait aucune demande de leur part mais dès que les Nubiens se sont installés, il fallait le récupérer ». (Tissu de mensonge . C'est évidemment le Conseil de quartier dès qu'il a réexisté qui a demandé à créer sa Maison de quartier attendue et promise depuis plus de dix ans dans ce local puisqu'il n'en existait pas d'autre dans le quartier depuis qu'Everbecq-2 avec son ami Benaïssa avait détourné celui qui était programmé dans l'école Ndlr)

Contactée par Le Courrier de l’Atlas, la mairie conteste avoir subi des pressions et explique son choix, « nous n’avons rien contre cette association, dans notre programme municipal, nous nous sommes engagés à ouvrir une maison de quartier ici ». A la base, la maison de quartier devait être ouverte dans un énorme bâtiment à quelques mètres d’ici qui a finalement été entièrement dédié à une salle de boxe par l’ancienne municipalité.

« Ils nous ont proposé une cave »

En mars 2015, la mairie conçoit de laisser les locaux quelques mois de plus, « afin qu’ils terminent l’année scolaire » nous explique-t-on à la mairie. Depuis, la bataille a lieu devant les tribunaux, « ça fait un an qu’ils refusent de rendre les locaux malgré la décision du tribunal administratif de Montreuil qui estime que la ville est dans son bon droit ». Une décision contestée par l’association, « le juge ne comprenait pas l’urgence », qui a décidé de faire appel devant le Conseil d’Etat.  (La réalité est qu'ils ont été condamnés non seulement à rendre les locaux occupés illégitiment et illégalement mais qu'ils doivent une astreinte pour le retard à la ville, qu'ils n'ont pas payée! Ndlr)

Désormais défendue par l’avocat Gilles Devers, l’association est encline à changer de lieu mais les propositions de la mairie n’ont pas aidé, « tout d’abord une cave avec des jeunes qui vendaient de la drogue juste au dessus, alors que des enfants viennent chez nous ?! » s’interloque le président de l’association, « puis un local très sombre avec beaucoup de travaux. Nous devions payer 1200 euros de loyer et faire 35.000 euros de travaux de notre poche ». (Que ne demandent-ils pas à leur ami le prince du Qatar de les aider comme ils l'ont déjà fait … avec succès?)

Une situation ubuesque pour Youcef Brakni qui rappelle « qu’aucune association de Bagnolet ne paye de loyer sur la commune » (Le problème, c'est que cette organisation de niveau national n'est en rien une association bagnoletaise Ndlr)A la mairie on conteste, « ce n’est pas nous qui demandions un loyer mais l’OPHLM » et réfute que le local ait été attribué à l’association Ya Pulka sans aucune compensation financière, « nous ne l’avons pas attribué ! ».

Apéro pinard pour les uns, galette des rois pour les autres

Dans ce quartier pavillonnaire de la ville, la présence de Nubiens et donc de musulmans dérangerait certains habitants du quartier. Notamment Pierre Mathon et sa compagne Hélène Zanier qui en ont fait part sur leur blog et les réseaux sociaux. A propos d’un rassemblement festif organisé par l’association des Nubiens de France, le premier nommé parle « d’un rassemblement islamiste ». (Quand on est défendu par les imams et les indigènes de la république, dificile de faire un autre constat. Ndlr) Un discours qui porte ses fruits comme certaines conversations facebook peuvent le laisser croire. Pour Marie-Laure Brossier conseillère municipale à Bagnolet, partageant certaines idées de Pierre Mathon à ce sujet, l’attribution des locaux aux Nubiens de Bagnolet, « n’est qu’une décision communautariste (il oublie « illégale et clientéliste » ! Ndlr) de plus de l’ancienne municipalité » et selon elle, il n’aurait « même pas fallu proposer d’autres locaux à cette association ».

A l’association, on rappelle qu’il y a peu, Pierre Mathon et différents acteurs du quartier sont venus devant les locaux pour manger une galette et boire des bouteilles d’alcool, « une provocation de plus pour des gens qui ont toujours essayé de bloquer la construction de mosquées » (Il s'agit d'un mensonge éhonté : comme maire-adjoint à l'urbanisme de Bagnolet, d'avril 2001 à février 2006, j'ai personnellement aidé à la réalisation de la mairie Hoche et j'en ai signé le permis de construire. Ndlr-PM)« Ca rappelait à s’y méprendre les apéros saucisson-pinard de l’extrême droite » ajoute Youcef Brakni. « Ca n’a rien à voir » rétorque le cabinet du maire, « il s’agissait juste d’une galette des rois organisée par le conseil de quartier » (Exact.Ndlr).

Ce local, « où d’autres associations viennent se réunir » (On se demande lesquelles ? Ndlr) est appelé à disparaître… d’ici deux ans. Un projet immobilier doit voir le jour à cet endroit.  Pourquoi cette précipitation alors ?  (Les habitants de la Dhuys attendent depuis plus de dix ans leur maison de quartier ...) « On travaille à construire une maison de quartier temporaire à cet endroit là mais avant il faut effectuer des travaux de sécurisation » affirme la mairie. « Une maison de quartier pour venir manger une galette et boire une bouteille » (Là, il s'agissait d'une manifestation. La maison de quartier, enfin ouverte et en voie d'équipement, va organiser de nombreuses initiatives. Ndlr) s’interroge Hussein Gamal qui rappelle que son association est très active et organise de nombreux évènements (On sait lesquels. Ndlr).

Si à la mairie on se déclare « prêt à intégrer l’association nubienne à la future maison de quartier » un courrier au Préfet a déjà été envoyé afin de récupérer les locaux.En attendant la décision du Conseil d’Etat, le bras de fer continue. Samedi 9 avril, une projection débat autour du film, "Si nous avions été des statues" se tiendra dans le local de la discorde. Et le collectif de soutien à l’association nubienne prévient déjà, « nous ne lâcherons rien ».

Jonathan Ardines »

Au delà des divagations « indigénistes de la république », reprises avec complaisance par le courrier de l'atlas, il nous a semblé utile de rappeler quelques faits.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

 

« Nubiens de France » : réponse aux « indigènes de la république »

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Dhuys et école Joliot-Curie
commenter cet article

commentaires