Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 20:32
photo Le Parisien

photo Le Parisien

Bon, nous voilà informéEs par leparisien.fr du 8 janvier : selon ces messieurs-dames, il va y avoir de la « concertation ». Ce sera semble-t-il le même « garant » que pour le « débat » public de l'incinérateur prévu à Ivry-Paris13. Ce n'est pas vraiment de bon augure, vu la façon dont ça s'est passé avec ce garant qui a conclu d'une salle hostile au projet et favorable au plan alternatif Bom'  par un avis favorable ...

Cela vient après un black-out total de la part du Syctom, ses décideurs et technocrates irresponsables, où les études préalables censées définir le projet de Romainville se sont faites dans le plus grand secret, sans la moindre information des citoyens et particulièrement de l 'association « Arivem ».

Je ne
m’appesantirais pas sur ce squizage de l'association, pourtant particulièrement compétente et impliquée sur la question de la gestion écologique des déchets (avec un suivi des bonnes pratiques sur le plan national et international) et sur la présence locale permanente de cette association (réflexion, initiatives concrètes diverses ...). À titre d'exemple, des représentants d'Arivem ont assisté à tous les conseils d'administration du Syctom.

Le moins que l'on puisse dire est que le « débat » est mal parti.

Bref, leparisien.fr nous informe de l'ouverture officielle prochaine d'un « débat » public.

À suivre.

« Romainville - Bobigny : concertation sur le projet de traitement des déchets


La Commission nationale du débat public (CNDP), qui a été saisie le 23 décembre par le président de l’Agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom) d’un projet de centre de traitement des déchets ménagers à Romainville - Bobigny, a opté pour l’organisation d’une « concertation préalable » sur le dossier. Sa décision a été rendue publique mercredi sur son site Internet.

Le coût prévisionnel de l’équipement est compris entre 100M€ et 200M€. La CNDP a validé le principe de concertation, considérant que le sujet « présente des enjeux sociaux et économiques à l’échelle du territoire local et que ses impacts sur l’environnement et l’aménagement du territoire local sont significatifs ».

L’idée du Syctom est « d’augmenter la capacité du centre de tri de collecte sélective multimatériaux, d’accueillir les biodéchets dont une partie du gisement sera transformée en compost et de recourir massivement au transport fluvial afin de réduire le trafic de poids lourds et d’améliorer la circulation sur les voiries de proximité ». Le Syctom promet d’apporter « une attention particulière » à l’aspect architectural et à « l’intégration urbaine de la future installation ».

« Cette décision de la CNDP est une étape importante du projet, qui va permettre au Syctom de poursuivre le calendrier prévu, avec un objectif de mise en service de la nouvelle installation en 2023 », se réjouit le syndicat.

La « concertation préalable » propose en fait au promoteur du projet de consulter les « personnes concernées » et « d’engager un dialogue » avec elles. « L’autorité reste libre de sa décision », est-il rappelé par la Commission.

  leparisien.fr »

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie Zanier 09/01/2017 10:12

La vache engagée. Anne Sylvestre

https://www.youtube.com/watch?v=v6oO6yf9IcQ

< Y’a plus de raison qu’on le cache,
L’an prochain, paraît-il qu’on va
Penser aux problèmes des vaches.
Les miennes se sont réunies
Dana un sursaut d’indépendance
Et m’ont fait part de leurs soucis
Pour exposer leurs doléances


Refrain : Les vaches ont une âme aussi
C’est le laitier qui me l’a dit.


A l’heure de donner leur lait,
Elles endurent un supplice.
La machine à traire leur fait
Aux mamelles des cicatrices.
Outre que c’est humiliant
Par son côté trop mécanique,
C’est aussi très traumatisant
Du point de vue de l’esthétique


Refrain…


Souhaitant que les autorités,
Dans un esprit très boviniste,
Leur concède sans tarder
Ce qui rendra leur vie moins triste.
Elles disent que s’il le fallait
Elles quitteraient leurs pâturages
Et feraient la grève du lait
Et le boycott du vêlage.


Refrain…



Une autre revendication
M’a semblé de juste nature.
Elle porte sur la façon
De traiter leur progéniture.
Elles ont en effet compris
Par intuition toute bovine
Qu’on leur fait faire des petits
Pour une sinistre cuisine.


Refrain…


Le problème le plus brûlant
A trait à leur vie sexuelle :
Jamais de taureau dans leur champ,
C’est pas la peine d’être belle.
En effet leur fécondation
Se fait par un intermédiaire
Qui n’inspire pas leur passion,
J’ai nommé le vétérinaire.


Refrain…


Elles m’ont bien persuadé
Que leurs plaintes sont naturelles,
Mais j’apprends qu’on leur a donné
Toute une année, rien que pour elles.
On va réunir un congrès
Sur la condition des vaches.

Le président sera le boucher,

C’est intéressant qu’on le sache.

Les vaches n’ont plus de souci,

Au laitier, au boucher, merci !>>

Maurice 09/01/2017 08:47

Quelles seront les personnes concernées ? Les habitants ou des responsables ? Je rappelle que le transport fluvial a été évoqué pour le ramassage par pneumatique, il se fait toujours par camion !