Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 10:55
Déchets, Romainville, Arivem écrit aux éluEs d'Est Ensemble

Gestion écologique des déchets et projet à Romainville : ARIVEM a écrit ce 12 janvier aux éluEs d'Est Ensemble :

« Madame, Monsieur,

L’établissement public territorial Est Ensemble a la responsabilité de l’organisation et du financement de la collecte des déchets ménagers sur son territoire, ainsi que la mise en œuvre de campagnes d’informations sur l’agencement de cette démarche.

 

Moyennant finance, l’établissement public territorial Est Ensemble confie au SYCTOM le soin de traiter les déchets collectés sur son territoire.

 

Les dépenses de l’EPT liées aux déchets ménagers ne cessent de croître et avoisinent les 50 millions d’euros/an, représentant le deuxième poste de charges juste derrière la rémunération du personnel.

 

Les coûts de gestion (collecte et traitement) des rebuts de consommation recyclables sont restreints lorsque le tri est bien fait (le carton redevient du carton, le verre du verre, le papier du papier, le plastique du plastique, les restes alimentaires du compost, etc…).

 

Ils sont en revanche très élevés pour les déchets en mélange également définis sous le nom d’OMR (ordures ménagères résiduelles), lesquels sont extrêmement impactant sur l’environnement puisque leur destination finale est la décharge, sous forme brute ou de résidus d’incinération (REFIOM + MACHEFERS) particulièrement toxiques.

 

Réduire ce gaspillage croissant d’argent public ainsi que l’impact d’Est Ensemble sur la mise en décharge de déchets en Seine-et-Marne passe inévitablement par une réduction ambitieuse de la part des OMR collectées sur son territoire.

 

Or, plusieurs quartiers des communes d’Est Ensemble ne sont toujours pas pourvus de conteneur de tri, mais d’un unique bac destiné aux seules OMR (information recueillie lors de manifestations de terrain).

 

La collecte des biodéchets sur notre territoire et leur acheminement vers des unités de transformation en amendement organique n’est toujours pas instituée dans les cantines scolaires,la restauration collective en général (cantine d’Est Ensemble), ni sur les marchés forains alors que la loi l’impose.

 

De nouveaux marchés forains se créent sur le territoire d’Est Ensemble sans aucune réflexion sur la bonne fonctionnalité des démarches du tri et de la collecte des déchets selon leur nature (locaux poubelles sous dimensionnés et excentrés, pas de compacteurs de cartons, etc…) .

 

Il en est de même pour les nombreux projets et chantiers en cours, les nouveaux quartiers pour lesquels aucune solution n’est apportée pour rendre facile le tri à la source et en assurer la pérennisation à moindre coût.

 

La prise de conscience de l’ampleur de cette mauvaise gestion des déchets sur notre territoire par la direction d’Est Ensemble n’est pas perceptible, ni la volonté de reproduire ce qui se fait ailleurs et qui fonctionne avec succès tel qu’à Milan, à Lorient ou à Besançon.

 

Au contraire, alors que ces localités qui ont investi massivement dans l’avenir, à savoir l’implication générale de tous vers un tri élevé des déchets par la mise en place de collectes séparées partout et pour tous et la mise en place d’une tarification incitative, Est Ensemble semble ne pas vouloir s’engager de façon ambitieuse et déterminée vers l’instauration généralisée de ces solutions intelligentes.

 

La note de positionnement d’Est Ensemble sur le projet de centre de traitement des déchets du SYCTOM à Romainville expose en effet que l’EPT ne fait aucun choix clair et qu’elle ne s’oppose nullement à la construction d’un TMB-Incinérateur sur son territoire.

 

La construction d’une telle usine serait catastrophique pour les raisons suivantes :

 

- les coûts de construction de ces usines sont démesurés. L’argent public dépensé dans un tel projet ne le sera pas pour instituer une démarche ambitieuse du tri à la source et par là même la réduction de la production des OMR, - ces usines ont besoin de fonctionner à plein régime et reçoivent régulièrement des collectes de tri. Elles sont en concurrence directe avec la réduction de la production des OMR dont elles ont besoin pour fonctionner, - les déchets brûlés ne disparaissent pas, bien au contraire. On n’élimine pas le problème, car les restes de poubelles carbonisées dans un ‘four’ finissent en décharge sous la forme de mâchefers et de REFIOM qui sont extrêmement toxiques. L’incinération incite à produire de plus en plus d’OMR et à entretenir le problème de la mise en décharge en Seine-et-Marne, - brûler des ordures, même avec l’aide de filtres installés dans une cheminée, est extrêmement impactant sur la qualité de l’air que nous respirons. Cette partie de la Seine-Saint-Denis est déjà une des zones où l’air est le plus chargé en particules fines et autres toxines, cela suffit !

 

Qu’Est Ensemble doive se positionner fermement contre ce projet du SYCTOM est juste une question de bon sens.

 

Créez des ponts avec les villes de Milan, de Lorient, de Besançon, de Trévise, en vous inspirant de leurs organisations qui ont fait leurs preuves, intégrez le projet ZERO WASTE FRANCE suivi par de nombreuses communes en France, notamment à travers l’application du plan B’OM, instituez le tri séparé des emballages sur l’ensemble du territoire d’Est Ensemble, respectez la loi sur les gros producteurs de biodéchets, instaurez la tarification incitative, obligez le SYCTOM à développer sur son site de Romainville/Bobigny un techno centre des déchets dédié au recyclage du plastique, du carton, du papier, du verre, créant parallèlement de nombreux emplois locaux, plutôt que ce projet de TMB-Incinérateur d’un autre temps, et vous arriverez à baisser de façon spectaculaire les coûts liés aux déchets ainsi que leur impact sur notre environnement.

 

C’est la crédibilité d’Est Ensemble et de nos élus locaux qui est en jeu actuellement et nous espérons sincèrement que la note de positionnement que l’EPT doit présenter à nouveau en conseil communautaire sera totalement reformulée et parfaitement claire sur son opposition au TMB

Incinérateur et à son ambition à traiter le problème de sa production de déchets sur son territoire par l’instauration d’une vraie gestion des déchets en amont de toute forme de traitement.

 

Nous vous sollicitons dans ce cadre pour vous rencontrer afin d’échanger plus en détail sur ce projet du SYCTOM et la démarche à instaurer par Est Ensemble pour améliorer sa gestion actuelle de ses OMR.

 

 

Veuillez agréer Madame, Monsieur, l'assurance de notre respectueuse considération.

 

 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS PARIS XIX

NOTRE SANTE, NOTRE SECURITE, LA QUALITE DE L’AIR QUE NOUS RESPIRONS SONT DES DROITS FONDAMENTAUX »

Partager cet article

Repost 0

commentaires