Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 20:11
"Babou" : 11ème jour de grève après la médiation ratée du fait de l'intransigeance patronale

On ne sait si on doit remercier la cgt et les salariéEs de Babou pour leur esprit constructif dont ils ont fait montre en acceptant la médiation. Celle-ci s'est heurtée à l'intransigeance de la gérance. La cgt a édité un communiqué dans lequel elle exprime le fait que les salaréEs de Babou luttent "pour l'emploi, les conditions de travail, la dignité" et que "l'inspection du travail somme la direction de cesser les atteintes au droit de grève".

"Une discussion parfois houleuse, face au mépris de la direction vis-à-vis des revendications des salariés, mais qui a permis aux "Babou" d'arracher quelques avancées. Parmi elles, le retrait des sanctions autoritaires et abusives pour des salariés, l'acceptation d'un calendrier de négociations sur les conditions de travail, des engagements sur le paiement sans retard des salaires. Mais le compte n'y est pas.
Car on perçoit une attitude revancharde , avec des propositions sanctions sur les nouveaux horaires et un blocage sur la question de la réintégrationdu salarié jeté à la rue après 12 années d'activité au sein de Babou" (...) "Par ailleurs, l'inpection du travail a saisi la direction de Babou sur le fait qu'elle "continue à faire travailler (illégalement) du personnel extérieur à l'entreprise" .
Comme le dit le syndicat "Une seule solution : la négociation !!".

La grève continue.

Lu aujourd'hui sur le bog des éluEs pcf de Bagnolet :

"La grève des Babou dans Le Parisien. L'inspection du travail met en évidence du travail dissimulé !

Les salariés accusent la gérante d’avoir fait appel à des travailleurs non déclarés lors du deuxième jour de mobilisation, le 4 octobre.

Par Jérémy Bouillard du Parisien 


Les salariés du magasin Babou à Bagnolet ont promis d’entamer ce matin leur 12e journée de grève. Ce mouvement de protestation, suivi par la totalité des salariés, fait suite au licenciement pour faute grave d’un salarié. Les « Babous  » réclament sa réintégration. 

Mais le conflit ne s’arrête pas là. Les gévistes accusent désormais la gérante d’avoir, dès le deuxième jour de grève, le 4 octobre, fait appel à des travailleurs non déclarés pour les remplacer. Le magasin a rouvert ses portes ce jour-là. L’union locale CGT Bagnolet a décidé de saisir l’inspection du travail. Contactée, cette dernière précise qu’ele ne « souhaite pas communiquer sur un dossier en cours ».

Néanmoins, dans un rapport réalisé par ses services que nous avons pu nous procurer, il est stipulé qu’un contrôle a eu lieu sur place et « qu’outre les trois co-gérants et un salarié travaillant tous les 4 au rez-de-chaussée, les parents de la gérante étaient occupés à renseigner des clients ou ranger des rayons à l’étage ». Le document précise également que « […] la gérante a reconnu avoir eu recours au travail du gérant d’un magasin de l’enseigne Babou situé à Mantes-la-Jolie (Yvelines), sans que celui-ci ait fait l’objet d’une déclaration d’embauche ». « On envisage d’attaquer la gérante au tribunal pénal pour travail dissimulé et entrave au droit de grève » indique Zidane Rezki, délégué CGT du magasin.

« Les Babous » réclament, outre la réintégration de leur collègue licencié, l’abandon des sanctions qui visent certains d’entre eux, la fin des retards de paiement ou encore l’arrêt des modifications unilatérales de leurs horaires de travail. « On ne fait pas grève pour obtenir un 13  e mois, précise Zidane Rezki. On demande juste le respect de nos conditions de travail. » 

Une médiation a été organisée mardi entre les grévistes et la direction. « Une médiation qui n’a pas abouti, explique Alain Meurant, délégué CGT. Elle n’a pas pris en compte nos revendications. »

Dans un communiqué adressé aux salariés, la direction du magasin, qui ne souhaite pas s’exprimer devant la presse, affirme cependant vouloir faire des concessions. Elle refuse en revanche la réintégration du salarié licencié. « Sous cette revendication officielle se cache la volonté pour les salariés grévistes de faire partir la direction actuelle », dénonce la gérance."

Pierre Mathon

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Social emploi retraites
commenter cet article

commentaires